3° HOME OFFICE : FAUX-AMI ?

Mis à jour : févr. 13

S’il y a bien un sujet qui a concerné plus d’une entreprise Parisienne durant la grève des transports, c’est le télétravail ! Chez T’inquiète On Gère ! aussi, les office managers ont été contraints de rester plus d’une semaine à la maison. Cette situation inédite nous permet de faire le point sur cette expérience et d’en tirer quelques conclusions ( à notre échelle !). Avant même de creuser le sujet, il nous faut souligner que notre expérience se déroule en île de France ! Cet article soulèvera probablement des limites non-ressenties par les personnes vivant au grand air ! Toutefois, le Home Office s'invite aujourd’hui dans beaucoup d’entreprises et soulève des questions auxquelles chacun répond différemment !


Les effets négatifs du home office


1- Le sentiment de culpabilité

En fin stratège, vous avez peut-être opté pour le télétravail du lundi ou du vendredi. Pourquoi ? Une envie de prolonger le weekend ou de l'entamer plus tôt ! Il n’est pas rare de se sentir légèrement coupable de couper l’ordinateur avant 17h malgré une bonne journée et toutes ses missions accomplies ! En principe, vous ne dérogez à aucune règle mais davantage à votre habitude de quitter le travail vers 18h. Si vous finissez de bonne heure à la maison, cela ne veut pas dire que vous étiez paresseux mais peut-être simplement efficace ?! Cette question de productivité en home office relève de la propension de chacun à gérer son temps et sa concentration. Mais nous traiterons ce sujet dans un second temps ! Revenons à notre idée de culpabilité. À la maison, vous ressentez probablement un sentiment de liberté car en télétravail, pas de routine ! On se lève souvent plus tard, on déjeune et on travaille devant l’ordinateur. On ne sort pas la cravate mais plutôt le jogging, sans oublier le canapé (ou notre lit) qui devient notre compagnon pour la journée ! Alors oui, nous sommes bien loin de nos habitudes en entreprise et c’est pourquoi nous avons tendance à culpabiliser de rester en pyjama alors que vos collègues ont peut-être passé 20 minutes dans leur salle de bain à se pomponner avant de sauter dans le métro. Par ailleurs, le pyjama est bien loin d’être comparé à la productivité, même si certaines start-ups affirment que le port des chaussons au bureau serait bénéfique (un tout autre sujet à débattre !) Toute chose étant, Il s’agit bien ici du premier point négatif que peut procurer le home office, en particulier quand il dure plusieurs jours !


2- Fatigue et isolement

La grève en île de France a contraint beaucoup de personnes à télétravailler. Cette situation s'est révélée être un véritable test quant à notre capacité à rester à la maison sur une longue période. De plus en plus d’annonces d’emploi propose des contrats à 100% en home office ou travail à distance mais sommes-nous tous capables d’opter pour ce mode de fonctionnement ? Sur une journée de télétravail (à Paris), la fatigue est souvent plus accentuée par l’absence d’activité physique. Pour la plupart des parisiens, les espaces de vie sont réduits et le home office peut vite devenir épuisant, d’autant plus que certaines personnes prennent moins de pause dans leur journée (sentiment de culpabilité oblige !). S’ajoute aussi à la fatigue, l’absence de contact avec ses collègues. Habituellement, vous êtes plus de 8 heures par jour entourés de personnes et ouverts à des discussions à tout moment ! En home office, cette absence de relation peut devenir pesante ! Fort heureusement, les moyens de communication modernes, Skype et autres Slack nous permettent de parler à nos collègues et de ne pas nous couper du monde ! Néanmoins, ces facteurs peuvent être inexistants en fonction de notre environnement de travail ou de nos interactions de la journée.


Les effets bénéfiques du home office


Si le télétravail existe, c’est qu’il est en principe bénéfique ! Cette journée à la maison est pour beaucoup, une coupure et un moment relaxant. En nous levant plus tard, nous optimisons notre journée en supprimant la routine beauté, le trajet, les pauses avec les collègues, les déjeuners à l’extérieur (et donc des dépenses)...Nous sommes opérationnels rapidement et donc plus efficace...en théorie ! Sans réelle distraction humaine, nous sommes plus concentrés, ce qui explique que l’on puisse terminer sa journée plus tôt ! Néanmoins, l’efficacité n’est pas la même pour tous ! Nombreux sont ceux qui se retrouvent vite déconcentrés par les réseaux sociaux ou par une terrible envie de shopping, voire une soif de rangement ! Toutefois, le home office est indéniablement apprécié car il permet de voguer à des activités qu’on abandonne le reste de la semaine ( courses, séances de sport…), faute de temps. Enfin, il permet tout simplement de créer une petite bulle de détente et de confort, en dehors de l’environnement de travail habituel. Les adeptes du pyjama et chocolat chaud se reconnaîtront !

En posant le pour et le contre, nous pouvons ainsi déduire quelques limites du home office. Dans un premier temps, en fonction du lieu d’habitation et de la durée, il devient pesant et perd tout son caractère positif. De plus, il peut être inutile pour certains profils de personnes qui se laissent distraire facilement et qui travaillent de manière plus efficace au bureau ! Avec l’expérimentation du télétravail sur une semaine, nous avons pu réaliser qu'être à 100% en home office ne convient pas à tous les profils. En regroupant ces constats, nous pouvons ainsi imaginer l'organisation idéale d'une journée de télétravail :



Et vous, comment gérez-vous votre/vos journée(s) en home office ?

Agathe Dagorn, chargée de communication chez TKTOG

Suivez l'actualité TKTOG !

Contact

104 Boulevard Sébasopol

75003 Paris

06 77 14 00 67

  • TKTOG LINKEDIN
  • TKTOG INSTAGRAM

©T'inquiète on Gère ! 2020